Il y a une vingtaine d’années, Jean Hertling, riche industriel mais généreux donateur, avait un associé Samuel Neuwyler.
Malheureusement ce dernier disparaît prématurément.
Ayant fait fortune depuis, Jean veut léguer une belle somme d’argent au fils de son ami Samuel.
Il lance un avis de recherche dans la presse pour le retrouver, il sait qu’il s’appelle Willy, c’est tout.
Willy, par l’intermédiaire de son entraîneur de boxe Charly, annonce sa venue, le soir même où la fille de Jean, Inès, fête en grande pompe son anniversaire.
La rencontre se fait sans problèmes, jusqu’au moment où un autre descendant de Samuel Neuwyler se présente, Larry Neuwyler, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Willy.
Pendant que la fête bat son plein, nous allons assister à un gigantesque chassé-croisé, entre la tante Emmy, soeur célibataire de Jean, Inès la fille à marier, Boris, un critique d’art illuminé et excentrique, Arnold Pfyffer, un notaire myope comme une taupe, Willy le naïf, Larry l’élégant, Bobby le malin, Erika la femme de Willy très impulsive et amoureuse, Charly alias Carlos, un filou plein de tempérament, James le valet un peu prétentieux et qui vit au dessus de ses moyens en jouant tout son argent au tiercé, Jean Hertling, grand patron, un peu irascible, qui aime bien boire un coup et fumer des cigares…..