Au lieu de se rendre à la séance du Conseil Régional, Jean-Louis Geitscher s’est ménagé une soirée coquine avec VANESSA une peu farouche mais (blonde et belle) secrétaire.
Champagne, huîtres sont servis dans la suite 648 de l’Hôtel Hilton à Strasbourg.
On ne se refuse rien, c’est aux frais de la princesse. Mais pour les deux volages rien ne se déroulera comme prévu après la découverte du corps sans vie d’un homme….
La grande fenêtre s’est visiblement abattue sur sa nuque. Au risque de se compromettre on ne peut signaler cet accident à la Direction de l’Hôtel et encore moins à la police.
Il faut donc faire disparaître ce corps embarrassant. Jean Lou qui sait bien parler et peu agir appelle à sa rescousse, son fidèle secrétaire Joseph KNOPF.
Le duo va peu à peu s’empêtrer dans un dédale de mensonges que la DIRECTRICE ou NESTOR voudraient bien éventer.
Qui est ce corps sur le balcon ? En tout cas les mauvaises surprises pleuvent sur l’innocent Joseph.
Le public n’attendait que cela pour s’écrouler de rire

Ànschtàtt uf d’Setzung vun Regionàlrot z’geh, hàt der Conseiller Jean-Louis GEITSCHER a rendez-vous üsgmàcht en der Suite 648 em Hôtel Hilton vu Strosburg met der jung, scheen, un heissblüatigi Sekretärin VANESSA Walter.
Àwer as werd àlles schiaf làuifa wagem’a üssglottelta Schiabfanschter, wu funktioniart wia’na Guillotine….
un weh dia wu sech s’Fanschter üssa lahna ….Todesg’fohr ! Unser Liawespaarla endeckt a Kerwer met dam Fanschter em Nacka.
Wàs fer a Skàndàl, wenn dàs bekànnt werd ! As esch egàl wer’s esch, àwer da Kàdàwer müass verschwenda, un schnall ! Àwer wia ?
Der Jean-Louis riaft sina fidel Sekretär àh, der Joseph KNOPF. Ar soll àlles weder en Ordnung brenga...àwer nàdirlig àlles geht latz.
Ai Liagerei uf d’ànd’r setza da unschuldig Joseph en grüsiga Ängschta....D’Züaschäuier derfa sech der Büch hewa wum Làcha....aigentlig senn si jo kumma fer dàss !!!